Différences culturelles: les traditions de Pâques (Easter) en France et au Canada

Joyeuses Pâques!


Transcription

Vous allez voir qu’il y a quelques différences entre les traditions de Pâques en France et au Canada (Easter). Aujourd’hui je vous rappelle l’origine de cette fête, puis je vais vous expliquer comment ça se passe en France avant de comparer avec le Canada. Pour finir, je dirai quelques mots sur l’influence que la religion catholique a sur la vie quotidienne en France.

D’où viennent les traditions de Pâques (Easter) en France?

Tout d’abord, je pense que vous savez sans doute que Pâques est une fête chrétienne. On l’écrit alors avec un « s » à la fin. Le mot Pâque au singulier existe aussi, et il est féminin, mais on l’emploie seulement pour parler de la fête juive Pessar, qu’on appelle aussi la Pâque juive. L’adjectif qui correspond à Pâques est « pascal », comme le prénom. Par exemple, on parle du week-end pascal pour dire le week-end de Pâques.

Aparté sur l’orthographe
Vous voyez l’accent circonflexe sur le « â »? Cet accent signifie qu’en latin et en ancien français il y avait un S après la voyelle (pasques). C’est ce qui explique aussi qu’en anglais on trouve le mot « hospital » et en français c’est « hôpital » avec un accent sur le O. C’est la même chose avec « island », une île en français avec l’accent sur le I. Ça explique pourquoi à partir du mot Pâques, on a créé l’adjectif « pascal ».

Revenons à nos moutons! (lit: let’s come back to our sheep. = Let’s come back to the main topic of interest)

Pâques est donc à l’origine une fête religieuse. Les traditions que nous observont encore aujourd’hui sont liées à l’histoire de Jésus telle qu’elle est racontée dans la Bible. Plusieurs rituels ont une signification symbolique qui rappelle cette histoire.

La Pâque juive, elle, commémore la sortie d’Egypte des Juifs. La célébration chrétienne de Pâques est d’une certaine façon liée à Pessar mais elle commémore la mort par crucifixion de Jésus et sa résurrection, deux événements qui ont eu lieu au moment de Pessar.

traditions de Pâques (Easter) en France
La Cène, le célèbre tableau qui représente le dernier souper de Jésus.

Les célébrations chrétiennes

La fête chrétienne dure environ une semaine, qu’on appelle la semaine sainte mais de nos jours les célébrations sont limitées au dimanche de Pâques. Les Catholiques organisent quelques cérémonies et messes dans les églises à partir du jeudi mais seuls les plus pratiquants y assistent. On appelle « croyants » les personnes qui se reconnaissent dans une religion et « pratiquants » ceux qui en suivent les rituels et fréquentent les lieux de culte (les églises, les temples, les mosquées…). En France, il y a encore beaucoup de croyants mais de moins en moins de pratiquants.

Cela n’empêche pas qu’on continue d’observer un certain nombre de traditions pascales, notamment lorsqu’elles concernent la nourriture!

Pâques: le début du printemps

En France, Pâques est l’occasion de se retrouver en famille autour d’un bon repas le dimanche de Pâques. Comme c’est le début du printemps, la météo est souvent clémente et on peut profiter du beau temps. Un certain nombre de familles profitent des vacances scolaires pour partir quelques jours au bord de la mer, à la campagne ou à la montagne.

De ce fait, un certain nombre de traditions sont aussi liées au cycle de la nature. Le printemps, c’est par définition la sortie de l’hiver. Après l’équinoxe, les jours s’allongent, les fleurs et les feuilles poussent sur les arbres, les oiseaux reviennent, les animaux donnent naissance à leurs petits (parmi lesquels les agneaux), les poules pondent plus fréquemment et on prépare les champs pour l’été.

La date de Pâques n’est pas fixe, elle dépend de la lune. C’est toujours le premier dimanche après la pleine lune suivant le jour de l’équinoxe de printemps le 21 mars. En gros, Pâques se trouve donc entre le 22 mars et 25 avril.

Les traditions de Pâques (Easter) en France

Pour les croyants: les rites religieux

Au moment où j’au écrit cet article, nous étions le Vendredi Saint. Pour les Catholiques il y a plusieurs rites qui rythment la semaine sainte et j’ai demandé à ma mère de me faire un petit topo (un résumé) parce que je ne suis pas très au point là-dessus. 

Pâques, c’est la fin de la période de Carême, une période de jeûne de 40 jours pendant laquelle les croyants s’imposaient traditionnellement des restrictions alimentaires. Ce n’est plus vraiment d’actualité de nos jours même si certains décident de ne pas manger de viande ou, du moins, de réduire leur consommation. Ils sont censés limiter les sucreries aussi mais c’est de moins en moins pratiqués!
Ensuite, il y a le dimanche des Rameaux où une messe spéciale est célébrée. C’est une semaine avant Pâques. Les célébrations de la semaine sainte en elle-même commencent le Jeudi Saint et le Vendredi Saint surtout pour les Catholiques. Le Vendredi Saint commémore la crucifixion du Christ. Une dernière cérémonie pascale est ensuite organisée le dimanche matin.

Ce sont seulement des messes spéciales dans les églises mais il n’y a rien de particulier dans la population générale sauf le dimanche. En effet, le dimanche, les traditions sont culinaires donc c’est fédérateur, ça rassemble tout le monde!

Les traditions pascales gastronomiques

Le chocolat

De nos jours, Pâques est synonyme de chocolat. Traditionnellement, les adultes cachent des friandises dans le jardin s’ils en ont un, ou sinon dans l’appartement. Les enfants adorent aller à la chasse aux œufs colorés et aux figurines en chocolat. En France, on trouve plusieurs sortes de chocolats: des oeufs, des poules (logique, quand on y pense!), des cloches (rappellent les cloches des églises) et, bien sûr, des lapins. On trouve aussi des mini-oeufs en sucre.

Quand j’étais petite, on disait que c’étaient les cloches venant de Rome qui avaient déposé les friandises dans le jardin! Mais bien sûr… Le Père Noël, passe encore, c’est un homme, il peut se déplacer et déposer des cadeaux dans les cheminées. Pourquoi pas… Mais je ne vois pas comment des cloches auraient pu quitter leurs églises pour voler jusqu’en France! Mais, bref, c’était la légende de l’époque.

traditions de pâques (easter) en France - Les chocolats

Il y a aussi chez les chocolatiers ce qu’on appelle de la « friture« . Ce sont de petits chocolats en forme de poissons et de coquillages. C’est une autre référence à un épisode raconté dans la Bible, la pêche miraculeuse.

atelierduchocolat.fr

La star du déjeuner: de l’agneau ou du lapin

Les traditions de Pâques (Easter) en France veulent qu’on mange principalement de l’agneau accompagné de légumes et de pommes de terre. Les morceaux que vous pouvez commander chez le boucher sont: l’épaule, le gigot, le carré ou la souris d’agneau. Ceux qui n’aiment pas l’agneau, remplacent parfois cette viande par du lapin.

Contrairement à d’autres fêtes, il n’y a pas de dessert « officiel » en France pour Pâques. Mais dans certaines régions on achète ou on fait des « nids de Pâques », des gâteaux faits avec une génoise (sponge cake) à la vanille ou au chocolat surmontée de crème au beurre en filaments qui reproduisent forme de nid d’oiseau. Ils sont décorés avec des oeufs en chocolat et en sucre. Dans ma région dans l’ouest de la France, on mange souvent de la brioche avec de la crème anglaise (custard).

la brioche vendéenne

Les différences entre les traditions de Pâques en France et au Canada (Easter)

Le jour férié

En effet, au Canada comme dans beaucoup d’autres pays, c’est le Vendredi Saint qui est férié alors qu’en France et dans la plupart des pays européens seul le lundi est férié!

Du coup au Canada certains ont même un week-end de 4 jours car les services publics et les écoles sont aussi fermés le Lundi de Pâques! Toutefois, la plupart des entreprises sont uniquement fermées le vendredi. 

Lors de leur première année au Canada, les Français sont souvent surpris quand ils réalisent qu’ici le Vendredi Saint est plus important que le Lundi de Pâques.

En fait, j’ai l’impression que Pâques revêt encore plus d’importance au Canada où les familles voyagent souvent d’un bout à l’autre du pays pour se retrouver. En France, c’est plus une occasion comme une autre de partir en vacances ou en week-end prolongé.

Les personnages symboliques

En effet, au Canada ce ne sont pas les cloches ou les poules qui apportent les œufs mais le Lapin de Pâques (Easter Bunny). Pourquoi un lapin? Apparemment, ce serait une tradition germanique que les premiers colons ont amenée avec eux et qui a depuis perduré! D’après Wikipedia, le Lapin de Pâques jugeait si les enfants avaient été bons ou désobéissants (wikipedia).
En France, où on ne fête presque pas Halloween, c’est la fête préférée des enfants après Noël parce qu’on peut manger plein de chocolat et de sucreries pendant des jours! Et c’est trop cool!

La nourriture

Au Canada comme en France, Pâques est une fête que l’on célèbre en famille si on peut. On se retrouve le dimanche pour un bon repas mais au Canada de nombreuses familles préparent aussi un copieux petit-déjeuner, au menu duquel figurent les hot cross buns. Ce sont de sortes de petites brioches avec des raisins ou autres fruits secs et de la cannelle que l’on mange uniquement à Pâques. Ils sont ornés sur le dessus d’une croix faite en pâte brisée ou en glaçage pour rappeler la crucifixion de Jésus. C’est un peu plus sec qu’une brioche française et ça se déguste plutôt toasté avec une bonne couche de beurre!

Si vous voulez une recette de hot cross bun avec une base de brioche « à la française », allez faire un tour chez French Made Baking!

hot cross buns
hot cross buns

Concernant la viande, la star incontestée en Amérique du Nord c’est le jambon de Pâques. Un jambon, rôti au miel et aux herbes ou à la bière par exemple, trône fièrement au milieu de la table dominicale, c’est-à-dire qu’il a la place d’honneur sur la table du repas du dimanche. Dominical est l’adjectif qui correspond à dimanche.

Voilà, ça vous donne un petit aperçu de ce qu’on fait à Pâques en France: on profite du beau temps s’il y a du soleil, on va à la chasse aux oeufs de Pâques, on mange de la viande et du chocolat et certains vont à la messe!

L’influence de la religion sur la société française

La question de l’identité française

La France est un pays laïc, c’est inscrit dans la constitution. Une loi datant de 1901 sépare clairement l’église et l’état. Mais l’héritage chrétien, et en particulier catholique, a formé l’identité de la France jusqu’à aujourd’hui. A l’heure où la société française est plus diverse que jamais, la question de l’identité française et son rapport aux religions reste un grand sujet de débats.

Parmi les derniers présidents de la République, François Hollande se disait non-croyant et Emmanuel Macron se dit non-pratiquant. Toutefois, dans ses discours et dans ses actes il montre une volonté de séduire les électeurs catholiques. Par contre, l’ancien président Nicolas Sarkozy avait, quant à lui, revendiqué ses racines, comme l’avaient fait tous ses prédecesseurs. Ainsi, il a déclaré en 2016: « Je suis chrétien (…) [la France est] un pays chrétien dans sa culture et dans ses mœurs. » Ceci est une évidence et je vais vous en donner quelques exemples. Cependant, c’est aussi un fait que de plus en plus de Français ne se sentent plus concernés par la religion et que les origines culturelles de la population sont beaucoup plus diverses qu’avant. Il devient donc nécessaire d’actualiser nos conceptions de l’identité française. Être conscients de notre héritage mais savoir évoluer pour que tous les citoyens puissent se sentir Français…

Quelques exemples concrets

Le jour du Seigneur

Tout d’abord, le dimanche, c’est le « jour du Seigneur ». Après avoir créé le monde, la Bible dit que Dieu se reposa le 7è jour (le dimanche) donc nous devons faire pareil! Sachez que le dimanche, tous les commerces sont fermés sauf les boulangeries. Bien sûr, on a besoin de pain frais! Et les supermarchés de quartier qui ont le droit d’ouvrir le dimanche matin seulement. Si vous voulez faire des courses, levez-vous tôt (ou allez-y le samedi en même temps que tout le monde)! N’espérez pas aller faire du shopping (ou magasiner comme on dit au Québec) pour des vêtements ou une nouvelle télé le dimanche! Les restaurants, eux, sont ouverts.

Le préfet de chaque région peut décider d’accorder des dérogations, c’est-à-dire faire une exception, pour permettre à certains commerces d’ouvrir. Mais à chaque fois ça provoque un tollé, c’est-à-dire que les gens ne sont pas contents. Une très grande partie de la population veut protéger cette journée où toutes les familles peuvent se retrouver sans que certains soient absents parce qu’ils doivent travailler. Je comprends ce point de vue mais j’avoue qu’après 10 ans en Amérique du Nord, c’est dur de ne pas aller m’aérer l’esprit ou retrouver des amis au café du coin le dimanche! En hiver, quand il pleut et que tout est fermé comme ça, je vous avoue que les villes sont très déprimantes!

Les jours fériés qui correspondent à des fêtes religieuses

En France, il y a 11 jours fériés (+le dimanche de Pâques), 6 parmi eux sont des fêtes chrétiennes.

  • Jour de l’an
  • 1ère pleine lune après le 21 mars: Lundi de Pâques
  • 1er mai : Fête du travail
  • 8 mai : Armistice 1945
  • 40 jours après Pâques : l‘Ascension
  • 50 jours après Pâques : Lundi de Pentecôte
  • 14 juillet : Fête Nationale
  • 15 août : L’Assomption
  • 1er novembre : Toussaint
  • 11 novembre : Armistice 1918
  • 25 décembre : Noël

Entre le 1er mai, le 8 mai, l’Ascension et la Pentecôte, parfois les Français ne travaillent pas beaucoup au mois de mai! 😀

Les occasions de manger qui correspondent à des fêtes religieuses

  • Janvier : L’épiphanie, la galette des rois
  • Février : la Chandeleur, les crêpes (pour finir les stocks d’oeufs avant le jeûne du carême!)
  • Février ou mars: Mardi-Gras (début du carême), les beignets
  • Mars: la mi-Carême, les crêpes (pour manger les oeufs qui ne pouvaient pas se conserver jusqu’à la fin du carême!)
  • Mars ou avril: Pâques, chocolats, viande
  • Enfin c’est un « régime » jusqu’en décembre! 😀
  • Décembre: l’avent (du 1er au 24 décembre) et Noël, biscuits, gâteaux, bûche de Noël (et du chocolat!)

Pour être honnête, un certain nombre de ces fêtes et traditions existaient depuis très longtemps en France et en en Europe. En fait, l’église a récupéré et adapté beaucoup de rites païens pour séduire les populations et les convertir à la religion plus facilement.

Voilà, je suis partie un peu loin dans mes explications mais j’espère que ça vous permettra de connaître un peu mieux la vie en France et pourquoi pas d’intégrer quelques traditions de Pâques (Easter) françaises dans vos célébrations!

Joyeuses Pâques!

Vous aimerez aussi lire: « Différences culturelles: la Saint-Valentin en France et au Canada« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)